Forum Rpg mai hime Index du Forum
Forum Rpg mai hime

 
Forum Rpg mai hime Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Rencontre imprévue et indésirable [Pv: Alex Awaken] ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Rpg mai hime Index du Forum -> A l'extérieur -> Dans la forêt
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Akira Okuzaki
Hime
Hime

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2012
Messages: 20
Être cher: Takumi Tokiha
Sexe: Féminin
Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Dim 10 Juin - 21:59 (2012)    Sujet du message: Rencontre imprévue et indésirable [Pv: Alex Awaken] Répondre en citant

Je soupirai longuement tout en regardant par la fenêtre de la classe, attendant avec impatience le son de la cloche. Finalement, le gong libérateur sonna et, après nous avoir demandé de nous incliner dans un salut respectueux, le professeur nous laissa partir. Je me levai et m'étirai, puis j'empoignai mon sac que je jetai négligemment sur mon épaule droite, fourrant ma main gauche dans ma poche de pantalon, dans une attitude des plus masculines que possible. Enfin! Les cours étaient finis pour aujourd'hui. Je me demandai ce que je pourrais bien faire du restant de ma journée puis me dis qu'une ronde autour de l'école ne ferait de mal à personne. Comme je n'avais pas de cours d'art cet après midi, je me dirigeai directement vers le dortoirs des garçons et entrai dans ma chambre. Je verrouillai la porte derrière moi et je fus soulagée de ne voir mon colocataire nulle part. Je me dirigeai vers ma moitié de chambre séparée par un long rideau (précaution supplémentaire) puis posai mon sac sur mon lit. Je me dirigeai par la suite vers ma cuisine et me servis un verre d'eau que je bus lentement, les yeux fermés. Une fois mon verre vidé, je retournai dans ma chambre et sortis mon costume de ninja de sous mon lit. Je troquai mon uniforme scolaire pour mon costume, puis terminai le tout en plaçant mon bandeau sur le bas de mon visage. Une fois prête, j'ouvris la fenêtre de ma chambre et, avec agilité, montai sur le toit de l'immeuble. Je me perchai dans les hauteurs pendant un moment, laissant mes yeux bruns courir sur le périmètre de l'école. Faire mes rondes n'était pas une chose aisée. Souvent, je tombais sur des Orphans et il me fallait me débrouiller seule pour les affronter. Mais ça ne me dérangeait pas. Je faisait ça pour la sécurité des élèves et des professeurs de l'école. Bien sûr, demander l'aide des autres HiMes était hors de question. Si je voulais garder mon identité secrète, il fallait que je reste prudente, et côtoyer les autres HiMes était tout sauf prudent. Avec un soupir, je secouai la tête et sautai en bas du bâtiment, me recevant souplement au sol. Je voyageais de buissons en buissons, puis d'un coin d'ombre à un autre, restant hors de vue des autres élèves. Je ne voulais pas risquer de me faire repérer et d'avoir à fuir. Je fis une rapide mais efficace ronde autour de l'école, ne remarquant rien de suspect. Aucun Orphans en vue. Ces temps-ci, ils étaient moins fréquents, ce qui faisait mon bonheur. Moins d'Orphans voulait aussi dire moins de problèmes.
Une fois ma ronde de l'école complétée et n'ayant rien vu de plus grave que des jeunes qui loupaient les cours, je me décidai de me rendre dans la forêt, au cas où un Orphan se cacherait là. Je grimpai dans un arbre et me déplaçai avec facilité de branche en branche, ne faisant presque pas de bruit. Il y avait des avantages à avoir été élevée dans une famille de ninja. On apprenait la discrétion autant que l'art du silence. J'étais fière d'avoir appris ça de mon père et j'usais de mes talents seulement pour faire le bien, jamais pour faire le mal. Alors que je sautais de branche en branche, quelque chose au loin attira mon regard. Un mouvement. Je restai perchée dans mon arbre un moment essayant de déterminer ce que c'était. Peut être un animal? Aucune idée. Incapable de voir ce que c'était de ma position, je me rapprochai silencieusement, faisant attention où je posais mes pieds, veillant à choisir les branches qui avaient l'air les plus solides et les moins aptes à faire du bruit. J'arrivai finalement là où j'avais vu la silhouette mais il
n'y avait plus rien. Peut être avais-je halluciné? Non, ce que j'avais vu ne pouvait être une hallucination. Je fronçai les sourcils tout en scrutant la végétation sous moi du regard. Rien à faire, les feuilles et les buissons ne me laissaient pas une vue assez claire. Puis un mouvement encore. Je restai à l'affut, retenant mon souffle, me demandant ce que ça pouvait bien être. Toujours perchée sur ma branche, je matérialisai mon kunai que j'empoignai de ma main droite et attendis patiemment. J'étais certaine que, quoi qu'était cette chose, elle n'allait pas tarder à sortir de sa cachette. Autant patienter gentiment et la laisser se mettre à découvert au lieu de risquerde me faire repérer. Finalement, aujourd'hui ne sera pas une ronde sans incidents.

  


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 10 Juin - 21:59 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alex Awaken
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2012
Messages: 21
Localisation: le jour que je le saurai tu le saura
Être cher: Moi *O* (à voir mon petit secrèt)
Sexe: Féminin
Poissons (20fev-20mar) 猴 Singe

MessagePosté le: Lun 11 Juin - 20:09 (2012)    Sujet du message: Rencontre imprévue et indésirable [Pv: Alex Awaken] Répondre en citant

Qui était déjà l’imbécile qui m’avait remit pour plan une carte?!

J’avais beau la tripoter dans tout les sens je ne fessait que sentir et entendre la feuille se crisper entre mes doigts. Toujours, de se même fait ce qui se trouvait entre mes mains je le présumais pour une map.
Que pouvais-je bien en savoir moi, malgré tout?!

Est-ce qu’au moins l’organisme de la division c’était donné la peine d’aviser ses deux nigauds, probablement habillé de noir et surmonté de leurs fameuse lunette fumé, que j’étais incapable de voir?

Outrer, par le comportement de se chauffard et de son acolyte, qui se prenaient tout deux pour des agents de la farce en dehors de leurs quartier,  je chiffonnai le papier et la mit en tapon au fond de mon sac de cuir. Certe, oui je savais qu'il ne pouvait pas, pour des raisons de sûreté et d'identité secrète, me déposé à côté de l'académie. Par contre, ils auraient été apprécié et préférable du moins d'y ajouter quelques notes en brailles ou encore quelques explications à vive voix.

Hélas, je connaissais point leurs noms et encore moins leurs visage. Ceci était bien dommage, car je leur aurais bien revendu la mèche courte a ses bouffons. Je jubilais intérieurement rien qu’a l’idée de leurs sévère correction au près de mon charitable et bien aimable ami, que j'appelais affectueusement, monsieur long nez de corbeau.  Je fit une grimace de joie pour moi même me souvenant que mon supérieur et tuteur détestait particulièrement ma marque d’affection a son égard. Et c'est cette même raison que j'adore l'intitulé comme cela.

Alors, que je réalisais avec les minutes ou plutôt les seconde qu’aucune autre présence ou quelconque signe de vie humaine rôdait autour de moi un petit vent taquin vint remonter ma jupe. Évidement, je la redescendit aussitôt d’un geste a la fois élégant et habile et sentit mes pommette légèrement se chauffer.  Je scrutait le regard dans les environs l’air inquiète  comme si je tentait de confirmer que celle-ci était en ce moment même inhabité.  Pour sûre, c’était dans des moments un peu comme celle-ci que j’aurais souhaiter et voulu avoir mes pleines capacité motrice.

Chance! Je pouvait tout de même constater que j’étais bien la seule sur les lieux. Par contre, ma joie passa rapidement `s de la peine, car je commençais a me prétendre dans une forêt. Certe, toute cette végétation qui m,entourait et que je passais entre mes mains devais être non loin de l’académie. Tout de fois, je ne connaissais pas suffisamment les lieux pour m’y repérer et cela même si j’aurais plus voir la beauté de cette nature luxuriante.
Je souhaitait ardemment au plus profond de mon âme de revoir de mes pupille les paysages de mon enfance, les paysage qu'était cellle du pays du soleil levant. Tout de fois, Je n’avais par contre pas le temps de m’apitoyer sur mon pauvre sort et devait essayé de me mettre en route avant la tombé de la nuit. Le noir n'était pas la plus grande motivation de ma raison (évidement), mais je voulais absolument éviter d'avoir des ennuies avec nos amis de la forêt. Plus particulièrement de ce qui concernait les loups.

Je dirigeais ma main à nouveaux sur mon sac et la conduis sur la plus petite poche afin d’en extirper un portable auquel j’y fit un peu parcourir mon pouce . Une fois que je sentit le Braille du numéro 5 sur ma chair je n’eu aucun mal a composer le numéro de la base. J’approchais le téléphone portatif a mon oreille gauche et avec mécontentement je me  contentais d’entendre le fameux et Ô combien strident et douloureux *biiiiiiiiip*. Alors, que je raccrochais le combiné du portable en maudissant ses agents au ciel, de manière plutôt muette, j'entendit un bruit auquel je pointais mon regard aveugle en sa direction. Le son qui c’était porter a mes délicates et sensible Oreilles avait été bref, subtil, mais bien présente et prudence avait toujours été mère de sûreté ma grand-mère me disais. Alors, que je m’approchais tranquillement du feuillage je passa mes doigts parfois sur du feuillage parfois sur de le l’écorce et sentit mon 6 ième sens s'éveillée. Ce que j'appelais le 6 ième sens était la capacité de sentir la présence des personne aussi appelé leurs Ki. J’était fort heureuse que mon grand-père m’aie enseigner durant ma tender enfance une tel capacité qui ma été depuis une bonne année plus qu’utile a mes pauvre yeux qui ne broyait plus que que du noir maintenant.

Alors, que j’allais entasser les quelques buissons devant moi je sentit une pression, de ce qui me semblait être un racine, sous mon pied ce qui me fit totalement trébucher par l’avant. J’avais une impression de pure niaiserie en plein nez à tomber de la sorte après tant d’année d’entrainement, mais personne n’échappe au quotidien. On tombe tous un jour ou l'autre d’une manière ou d’une autre.

Une lumière rapide et vive traversa mon esprit ce qui était la marque d’une présence plus proche...a vrai dire beaucoup trop proche.

Plutôt que de tombé mains première pour amortir ma chute sous l’évidence d’un sol dur et humide de terre. Je sentit étonnamment, plutôt de cela, en ma main droite quelque chose de petit et duveteux tandis que de l’autre je m’entailla légèrement les doigts, suivi d’une brulante douleur vive, avec ce qui me semblait être une lame.

Dans le sens propre du terme sur qui ou sur quoi j’étais tombé je cherchais à le comprendre et complètement troubler je ne bougeais plus en conséquence . D’un côté j’étais très choqué par la présence d’une arme blanche autre que de mon petit pistolet bien cache sous ma jupe.

----------------------------------------------------------------------------------------
HJ: Je vais tout de suite corriger mon word pad a fait de sienne en anglais...
HJ2: Je me sens peu habile à la première personne c'est un essaie, mais il ce peu que je retourne a la 3 ième si sa ne te dérange point


Revenir en haut
MSN Skype
Akira Okuzaki
Hime
Hime

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2012
Messages: 20
Être cher: Takumi Tokiha
Sexe: Féminin
Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Lun 11 Juin - 22:26 (2012)    Sujet du message: Rencontre imprévue et indésirable [Pv: Alex Awaken] Répondre en citant

Je restai toujours immobile lorsque finalement, comme je l'espérais, quelque chose sortis de la végétation. Je restai surprise en constatant que c'était une jeune fille, qui semblait plus âgée que moi, et elle semblait perdue. Je la suivis du regard pendant un moment, surveillant ses moindres faits et gestes. Elle portait l'uniforme de l'école, mais quelque chose dans sa façon de se déplacer me titillait l'esprit. Je sautai d'arbres en arbres pour suivre ses déplacement, veillant à ne faire aucun bruit. De loin, elle paraissait plus grande que moi, mais pour avoir la confirmation il me faudrait me tenir à ses côtés. Mon Kunai toujours en main, je suivis cette mystérieuse jeune fille tout en me demandant ce qu'elle pouvait bien faire seule dans la forêt, alors qu'elle semblait complètement perdue. Un petit courant d'air passe et fait soulever la jupe de la jeune fille. Je faillis manquer complètement la prochaine branche et me ratrappe de justesse tout en détournant le regard, les joues brûlantes. Je ne voulais en aucun cas manquer de respect à cette jeune fille en la regardant alors que le vent lui jouait un malicieux tour, alors je gardai ma tête tournée dans une direction opposé jusqu'à ce que je sente le vent baisser. Je reportai par la suite mon regard sur l'étrangère et vis que ses joues étaient elles aussi rouges. Je vois la fille mettre sa main dans ce qui me semblait être un petit sac, pour en sortir un téléphone portable. Je me demandais qui elle voudrait bien appelé alors qu'elle était en plein milieu d'une forêt. Ma curiosité piquée, je me rapproche d'elle, toujours en sautant d'arbre en arbre. Elle porte l'appareil à son oreille mais on dirait qu'il n'y a aucune réponse. Je décide de me rapprocher encore plus et saute en bas de l'arbre, me recevant souplement au sol. Moi qui croyait avoir été silencieuse, je me retrouve soudainement en train de me cacher derrière un tronc d'arbre lorsque la jeune fille tourne la tête dans ma direction, scrutant la végétation avec attention. Cachée derrière le tronc, j'avance légèrement ma tête et observe la jeune fille du coin de l'oeil, soupirant de soulagement lorsque je remarquai qu'elle ne m'avais pas vue. Je pose mon dos contre le tronc d'arbre et croise les bras sur ma poitrine, veillant à ne pas me blesser avec mon Kunai que je tenais toujours dans ma main droite. Je relève légèrement la tête ver le haut et fronce les sourcils. Qui était cette fille? Je ne l'avais jamais vue auparavant. Était-elle nouvelle? Une élève récemment transférée? Ou était-elle tout simplement très discrète, ce qui voudrait dire que je ne l'avais jamais croisée auparavant? Je soupire d'agacement. Je n'aimais pas être dans l'ignorance. Souvent, ignorance était synonyme de problèmes. Il faudrait que j'investigue auprès de cette fille afin de démystifier sa présence. Perdue dans mes pensée que j'étais, je n'entendis les bruits de pas qu'a la dernière seconde. Surprise et légèrement honteuse, je me redresse, prête a fuir, mais je n'en ai pas le temps. J'entendis le bruit de raclement contre de l'écorce, puis un bruissement de vêtement et, lorsque je me retourne, ce n'est que pour me ramasser avec la fille dans mes bras. Surprise par son poids et sa soudaine proximité, je recule d'un pas, me prenant le pied moi aussi dans une racine et je bascule vers l'arrière, la fille au dessus de moi. Je me sens rougir immédiatement et je détourne le regard, pour regarder l'une de ses mains. Je vis le sang et compris qu'elle s'était probablement coupé la paume sur mon Kunai. Je dématérialisai mon arme immédiatement, ne voulant pas qu'elle remarque mon élément. Puis je baisse les yeux sur mes vêtements. Ça, par contre, ça va être beaucoup plus difficile à expliquer.
Je tente de ramper de reculons tandis qu'elle pèse de tout son poids sur moi mais une douleur dans l'arrière de mon genou m'arrête.

- Aïe...

Je sens une légère brûlure, puis du liquide couler. Une roche m'avait probablement entaillée la peau. Je décide d'ignorer la douleur et, posant mes mains sur les épaules de la jeune fille, l'aide à se relever et par le fait même à s'enlever de sur mon corps.

- Est-ce que ça va? Rien de cassé?

Je m'extirpe avec difficulté de sous son poids ( j'étais toute petite moi!) et prends mes distances avant de me relever, la regardant avec suspicion. Comment m'avait-elle si facilement entendu? J'avais pourtant été silencieuse.

- Qui es-tu, et que fais-tu dans la forêt à cette heure-ci?

Je parlai de ma voix grave et autoritaire, m'attendant à des réponses.
------------------------------------------------------------------------------------
H1: Pas grave xD Moi aussi je fais de fautes parfois~
H2: Ça ne me dérange pas~ Écris de la façon dont tu es le plus à l'aise~


Revenir en haut
Alex Awaken
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2012
Messages: 21
Localisation: le jour que je le saurai tu le saura
Être cher: Moi *O* (à voir mon petit secrèt)
Sexe: Féminin
Poissons (20fev-20mar) 猴 Singe

MessagePosté le: Mar 12 Juin - 21:15 (2012)    Sujet du message: Rencontre imprévue et indésirable [Pv: Alex Awaken] Répondre en citant

Je sentit la chose sous moi ramper, comme si elle tentait de se  dégager de mon accidentelle emprise. Enfin, c’était plus qu’une évidence a supposer vu la difference de grandeur que je possédais et sentais sous mon corps.  Et puis j'entendit un petit crie de douleur bien connu sous le nom de:

-Aie...

Me trouvant idiote et coupable pour la pauvre personne sous mon exécrable poids. Je sentit le mal aise s’attaquer a mon visage me chauffant a vive allure mes pommette, tandis qu’une sensation étrange prit ma main gauche. Ce qui semblait m’avoir blesser quelques secondes plus tôt n’avait plusl’air d’être tout près de ma paume. Tout de fois, je ravala très vite mes airs songeur et ne  chercha pas plus longtemps l’objet en question sur le sol. Peut-être l’avait-on fait glisser plus loin dans la végetation. Cependant , dans un tel cas, j’étais très surprise de ne pas l’avoir entendu.

C’est alors, q’une pression sur mes épaule qui me fit légèrement soulever de ma prise me fit frémir le dos. Je compris vite que celle-ci tentait de me dégager et du même coup je ne refusa pas l’offre me relevant avec et grâce cette personne. Tout de fois, je du pour l’aider dans ses manoeuvre trouver a l’aveuglette, évidement, de ma main droite une prise bien solide qui m’empêcherais de lui retomber dessus. Ceci prit a peine quelques secondes compté que j’avais plus serrez le bras d’un bien gentil arbre.

C’est alors, qu’une voie m’interpela de manière plutôt noble.

- Est-ce que ça va? Rien de cassé?

Je fut pour le premier instant un peu contrarier par cette voie, mais je n’en fit guère le commentaire. Ne voulant ni insulter ou blesser cette personne qui c’était plutôt révéler charmante a vouloir savoir si je me portrait bien. Afin, de ne pas décevoir mon petit hero du moment je répondit a la blague en riant nerveusement.

- Oui très bien merci, dear, sans toi comme pillows je me serais complètement écrasé au sol.

Évidement, ceci devait faire des lustres que je n’avais pas parler courament en japonais et je devais probablement le casser un peu avec mon accent Anglophone.

Une fois debout, je m’eppousetta du revers de ma mains vierge de sang mes genoux légèrement égratigner par le choc de la chute et releva mon plus beau regard en direction de mon interlocuteur ou interlocutrice. Pour être honnête j’avais beaucoup de diffculté avec sa voie et sa me troublait gravement surtout que celle-ci s’était emprunter une voie qui ce voulait ,maintenant, grave et autoritaire.
 
- Qui es-tu, et que fais-tu dans la forêt à cette heure-ci?

Hélas, puisque j’étais parfois quelqu’un de plutôt méchante je gardais mon visage sans dire un mot en direction de la voie. Ignorant complètement sa question trop troublé et songeuse.  Je soulevai ma main droite et fit semblant de la regarder par pure réflex tout en y bougeant mes cinq doigt comme si je tentais de tripotter  quelque chose en quelque sorte. Ce geste que je fit dans le vide, me permettais de revisualiser le moment passer il n’y avait pas si longtemps de cela. Il me semblait pourtant, justement, quelques instant auparavant avoir sentit une poitrine sous moi, sur cette main plus précisément, mais cette voix ce voulait pourtant si masculine.

Je fis une fixation quelques instant sur mon gestes un peu hypnotisant oubliant complètement que l’autre crachait encore son liquide rougeâtre. C’est au moment ou je réalisai le fond de mes pensées que j’arrêtai soudainement mon geste virant complètement au rouge, tant mon visage brûlait de honte et releva piètrement mon regard vers ce que j’étais maintenant sûre et certaine d’être une demoiselle. Me recroquevillant la voie de manière un peu timide  je lui donnai en guise de réponse une question en retour incapable d’y caché mon malaise.

-Et toi, dear, tu me semble un peu…jeune pour être garde chasse, no? 

tentais-je de lui faire comprendre de manière subtile avec mon habituelle et parfois bien mauvais sens de l'humour.

-------
HJ:  je vais peut-être a mon prochain poste insérer un orphan, puisque je ne peu découvrir ta nature d'Hime avec mes yeux et tes drôle d'habit que je ne voie pas =D



Revenir en haut
MSN Skype
Akira Okuzaki
Hime
Hime

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2012
Messages: 20
Être cher: Takumi Tokiha
Sexe: Féminin
Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mar 12 Juin - 22:58 (2012)    Sujet du message: Rencontre imprévue et indésirable [Pv: Alex Awaken] Répondre en citant

Une fois certaine que la jeune fille serait capable de tenir debout sans mon aide, je reculai d'un pas et la détaillai du regard. Elle était visiblement plus grande que moi, et je me sentie légèrement petite face à elle. Elle avait une taille fine et je la classai sans hésitation dans la catégorie de fille "attirante" ainsi que celle d' "appât à idiot". Je voulais dire par là que je n'avais aucun doute au fait que probablement beaucoup de garçon de l'académie tenteraient le tout pour le tout afin d'avoir la chance de passer une journée avec elle.
Je gardai mon air impassible tandis qu'elle me regarda bizarrement avant de dire, dans un rire nerveux:

- Oui très bien merci, dear, sans toi comme pillows je me serais complètement écrasé au sol.

J'haussai un sourcil en entendant son accent anglais. Ainsi donc, elle n'étais probablement pas du coin, vu qu'elle massacrait l'accent japonais. Je la regardai épousseter ses vêtements de sa main toujours intacte, puis elle leva les yeux vers moi. Je croisai son regard émeraude un moment puis détournai le regard. Il y avait quelque chose d'étrange avec ses yeux, mais je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus.
Puis la jeune fille leva la main dans les airs et commença à bouger les doigts. Je la regardai faire, mal à l'aise, me demandant ce qu'elle faisait. C'était vraiment très, très, très étrange. Cela dura un moment et je sautillai nerveusement d'un pied sur l'autre, n'osant pas briser le silence. J'étais heureuse de porter mon bandeau ainsi que mon costume de ninja, au moins, ça me permettrais de rester une pure inconnue envers cette fille et si jamais je la recroisais dans l'école, elle n'aurait aucune idée de qui j'étais.
Finalement, après ce qui me parut une éternité, la fille arrêta son manège et me regarda timidement, les joues rouges.

-Et toi, dear, tu me semble un peu…jeune pour être garde chasse, no? me dit-elle d'une voix timide.

Je me sentis rougir, de gêne et de colère et croisai mes bras sur ma poitrine d'un air énervé.

- O-oi! Je ne suis pas un quelconque garde chasse, jeune fille! Ne m'insulte pas de la sorte!


Je tournai la tête de côté pour éviter son regard et la regardai du coin de l'oeil.

- Je suis un ninja, et je m'occupe de la sécurité autour de l'école. Les gardes chasse n'ont rien à voir avec moi.


Je me sentais toujours insultée. Comment pouvait-elle dire que j'étais un garde chasse avec un accoutrement pareil? C'était une blague ou quoi? J'avais un costume de ninja, et elle me prenait pour un simple garde chasse? Je fronçai les sourcils et détournai le regard, me forçant à garder une voix calme.

- Tu n'as rien à faire ici. La forêt n'est pas un endroit sécuritaire. Si tu es perdue, je me ferai un plaisir de te reconduire à l'académie, mais je vais te demander de cesser de venir dans la forêt. Il y a des... animaux dangereux dans le coin, ces temps-ci.

J'espérais qu'elle m'écouterais sans poser de question. Peut être serait-elle vexée qu'une personne plus jeune qu'elle lui donne des ordres? Je grimaçai sous mon bandeau. Si cette fille prenait mal mon côté autoritaire, nul doute qu'elle me ferait ravaler mon arrogance. Je soupirai d'agacement et regardai la forêt au dessus de l'épaule de la jeune fille. La nuit tomberait bientôt et la luminosité diminuait de plus en plus dans la forêt. Je n'avais pas à m'inquiéter pour moi-même, mais si cette fille était aussi maladroite qu'elle le laissait paraître, marche en pleine nuit dans la forêt serait pire qu'une partie de Twister. Je lui fis finalement face et la regardai dans les yeux, ressentant encore une fois cet étrange malaise.

- Maintenant, si ça ne te dérange pas, je vais t'escorter hors de la forêt, et j'espère que tu vas écouter mon avertissement. N'y remet pas les pieds tant que la question des animaux sauvages n'aura pas été réglée. Tu ne voudrais pas te retrouver dévorée vivante par des loups, ne?

-------------------------------------------
HRP: Dac xD Fais comme tu veux 8D ~



Revenir en haut
Alex Awaken
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2012
Messages: 21
Localisation: le jour que je le saurai tu le saura
Être cher: Moi *O* (à voir mon petit secrèt)
Sexe: Féminin
Poissons (20fev-20mar) 猴 Singe

MessagePosté le: Mer 13 Juin - 00:16 (2012)    Sujet du message: Rencontre imprévue et indésirable [Pv: Alex Awaken] Répondre en citant

À entendre le décibels de sa voie je devais l’avoir  offusqué, en tant normal j’aurais été très compréhensible à se sujet d’impolitesse pure que j’avais commis. Tout de fois, je ne m’attendais pas à ce qu’on me parle d’un tel folklore qui me submergea mon être en entier de question à se sujet.

Tel que, les ninja existent encore au Japon ou encore tout simplement  qu’est-ce que l’académie pouvait-elle bien faire avec des ninja sous leurs ailes. En, un sens je ne devais pas en être surprise, après tout moi j’étais bien l’agente d’une organisation d’état secrète chargé de surveiller les Hime de près. Enfin, mon intention personnelle à leurs égard était tout autre que simplement les surveiller  tel une buse nuit et jour. Soudain, Je me mit avoir des doutes à son sujet me rappelant des Hime. Tout de fois, ce qui devait ce dérouler comme réflexion à mon esprit était si tordu et complexe que je ne plus continuer à penser. La dite ninja m’arracha sans hésitation de mes songes me rappelant que je me trouvait actuellement sur la plannette terre.  

- Tu n'as rien à faire ici. La forêt n'est pas un endroit sécuritaire. Si tu es perdue, je me ferai un plaisir de te reconduire à l'académie, mais je vais te demander de cesser de venir dans la forêt. Il y a des... animaux dangereux dans le coin, ces temps-ci.

Oh! Alors, on engageait des ninja maintenant pour écarter des animaux sauvages. Toujours, dans mon idée rigolote de garde chasse je me suis mit à rire dans ma barbe pour moi-même, dissimulant mon sourire narquois derrière ma main. Décidément, je ne me souvenais pas que mon pays d’origine ait des accommodements aussi étranges, que celle-ci.

En un sens j’étais peinée de ne pas pouvoir remarquer  les habits de celle-ci et mit mon idée d’Hime complètement de côté. (Moi qui rêvait gamine d'en être justement une.) Et cela, même si elle était la plus possible en rapport avec ses prétentions de guerrière des ombres. Que je ne doutais nullement, après tout celle-ci ne semblait pas encore comprendre que j’étais aussi aveugle qu’une taupe, alors pourquoi me mentirait-elle.  Je jubilais à savoir que j’étais capable de dissimuler mon bien piètre handicap. De toute façon, L’idée de ninja me semblait tout à fait normale pour cette école.

Probablement, était-elle chargée de la même tâche que la mienne et devait-elle surveiller ses dompteuses de monstre. Dans un tel cas je pouvais comprendre qu’on ne devait pas engager de simple garde chasse. Me voulant par contre comme toujours de bonne humeur et incognito je fis mine de ne pas comprendre et prit avec joie le rôle de la victime qui prêta bonne oreille ainsi que bonne foie à son interlocutrice.

-Maintenant, si ça ne te dérange pas, je vais t'escorter hors de la forêt, et j'espère que tu vas écouter mon avertissement. N'y remet pas les pieds tant que la question des animaux sauvages n'aura pas été réglée. Tu ne voudrais pas te retrouver dévorée vivante par des loups, ne?

Voilà ! Les paries était ouvert. M’approchant de la guerrière des ombres je réussis à prendre l’une de ses deux mains, sans trop de difficulté, le visage grave d’inquiétude. Toujours, prête pour des quelconques mises en scène je prie l’habit de mon personnage avec pour première attention amusé d’embarrassé cette dernière. Un tel sérieux à un si jeune âge s’en était plutôt triste.

- oh! Vous seriez de très bon cœur, miss, ninja !

Évidemment, le but n’était pas rechercher à travers ma phrase toute simple, mais plutôt par ma réaction soudaine et aussi par la politesse que j’émis à son statut de guerrière. Je pouvais aussi clairement deviner lorsque je lui avais empoigné délicatement  la main que celle-ci semblait de nature timide malgré ses airs autoritaire. Tout de même curieuse je continuais le grand jeu au regard de biche et à la voie tremblante. Si mes yeux ne pouvait pas servir pour voir elle pouvait m’être utile dans bien d’autre cas.

- Et… les wolf, au japon…ils son effrayant ~? Parce que, c'est bien vrai que je n'ai pas envie de servir d'encas ~

Pour ma part de simple loup ne me fessaient pas peur, mais j’étais plutôt du type à vouloir éviter les embrouilles trop vite. Soudain, je sentis l’air s’humidifier et je pouvais deviner qu’un épais nuage gris recouvrait le ciel. Personnellement, j’ai un faible pour la pluie pour des raisons bien précise et souhaitait en un sens qu’il se mettre à pleuvoir. D’un côté je me doutais bien que ma chère protectrice ne tarderait pas à vouloir emboiter en conséquence le pas plus vite.

Chose, que je n’aurais pas ronchonné si je n’avais pas entendu un bruit plus que suspect dans les branches au dessus de nos têtes. Tout de fois, je ne pris pas attention du regard et ne garda que mes autres sens en alerte continuant mon petit cirque.  Malgré le fait que je devais la déconcentré avec un tel contact volontaire, je sentis ses mains se raidir au même moment que ce bruit. Il était fort probable que je n’étais pas la seule à le surveiller. Moi qui désirais éviter justement les ennuies Je ne pouvais que souhaiter la quelconque apparition d’un simple oiseau par exemple. Tout de fois, je me savais être une personne assez mal chanceuse dans la vie.

- Vous, seriez de bon cœur de nous en protéger ~ miss, ninja.


Revenir en haut
MSN Skype
Akira Okuzaki
Hime
Hime

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2012
Messages: 20
Être cher: Takumi Tokiha
Sexe: Féminin
Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mer 13 Juin - 17:32 (2012)    Sujet du message: Rencontre imprévue et indésirable [Pv: Alex Awaken] Répondre en citant

Je vis la jeune fille lever la main devant sa bouche suite à mes paroles, comme si elle voulait cacher un sourire. Je me demandai ce que j'avais bien pu dire de drôle et la regardai bizarrement. Puis elle sembla redevenir sérieuse lorsque je mentionnai les loups. Évidemment, les bêtes qui rôdaient dans les environs n'étaient pas que de simples loups, mais des Orphans, ces créatures d'un autre monde que nous, HiMe, devions battre au péril de notre vie ainsi que celle notre plus cher être. Dans mon cas, je mettais Takumi en danger chaque fois que je me battais. Ce pourquoi je n'avais pas fait appel a Gennai depuis plusieurs semaines. Je ne voulais pas risquer de perdre à la fois mon child et Takumi, donc je prenais le moins de risques que possible et ne me battait que de mon Kunai, m'aidant de mon environnement pour duper les Orphans. Mais je savais qu'un jour ou l'autre, il me faudrait faire appel à Gennai de nouveau, que je le veuille ou non.
Je soupirai et reportai mon attention sur l'étrange jeune fille qui se trouvait devant moi, me demandant comment j'allais réussir à m'en débarrasser sans trop paraître impolie. Ce n'était nullement mon intention de l'insulter, ni de la maltraiter, mais depuis un moment déjà, je ressentais quelque chose à l'intérieur de moi qui me rendait mal à l'aise. Depuis toujours j'avais appris à faire confiance à mon sixième sens et à mon instinct combiné, et ces derniers m'envoyaient des signaux de détresse dans mon cerveau. Il y avait une présence indésirée dans les environs, mais j'avais beau scruter discrètement les arbres alentours, je ne trouvais rien.
Je fus brusquement ramenée à la réalité lorsque la jeune demoiselle s'approcha de moi et attrapa l'une de mes mains, me prenant par surprise.

- O-oi! Mais qu'est-ce que...

Je sentis mes joues brûler et je devinai que je rougissais. Encore. Je grognai d'inconfort et essayai de libérer ma main, mais la fille ne voulait pas la laisser partir. Je me résignai donc dans un soupir d'agacement et lui laissai ma main, détournant la tête pour ne pas avoir à la regarder dans les yeux. Puis elle agrippa les manches de mon habit et je la regardai du coin de l'oeil. Son visage était gravé d'inquiétude. L'aurais-je effrayée avec mes paroles?

- oh! Vous seriez de très bon cœur, miss, ninja !


Heeeeeeeeein!??!??!

-Mais... que...comment...

Comment avait-elle fait pour me percer à jour si rapidement!? Comment? J'avais pourtant pris les précautions nécessaires pour cacher ma vraie nature (celle d'enroules un bandage autour de ma poitrine pour aplatir ces deux bosses indésirables), et elle avait quand même réussi à me percer à jour. Puis je me rappelai la sensation étrange sur ma poitrine et sentis mon visage brûler. Ainsi donc, une de ses mains était vraiment tombée là où je le pensais. Je grognai de gêne et la repoussai gentiment mais fermement, inconfortable de sa proximité.

- Et… les wolf, au japon…ils son effrayant ~? Parce que, c'est bien vrai que je n'ai pas envie de servir d'encas ~ me dit-elle d'une voix emplis d'inquiétude.

- Errrm, en général, lorsqu'on ne le embête pas, ils nous laissent tranquilles... dis-je finalement.

J'allais ajouter quelque chose lorsqu'un faible bruissement mis mes sens en alerte et je me raidis. Aussitôt, je dardai mon regard dans la direction d'où venait le son et, mes instincts de protecteur prenant le dessus, je tirai la jeune fille derrière moi et me plaçai devant elle, les bras légèrement écartés du corps et les genoux légèrement fléchis, prête à agir. Je ne voyais toujours pas la source du son, mais mon sixième sens me criait que ce n'était rien d'amical. Par précaution, je matérialisai discrètement mon Kunai, prenant garde à placer mes mains hors de vue pour éviter que la fille ne voit ce tour de magie. Puis j'empoigne mon arme de ma main droite et scrute la forêt à la hauteur de mes yeux, puis dans les hauteurs des arbres. Toujours rien, et pourtant je sentais quelque chose. Je grognai d'agacement. Je n'aimais pas lorsque j'étais le gibier. En général, j'étais celle qui débusquait mes proies et qui les poursuivait en silence, restant dans l'ombre. Mais cette fois-ci, j'étais la proie qui cherchait sans trouver la source de son malaise.

- Vous, seriez de bon cœur de nous en protéger ~ miss, ninja.

Nous protéger, mais de quoi exactement? Je tournai la tête dans la direction de la jeune fille et ce fut tout ce que ça pris pour forcer la présence étrangère à sortir de l'ombre. Ce fut mon instinct et le changement dans la pression de l'air qui nous sauva. Je sentis une ombre s'abattre sur moi et sans hésiter, j'aggrippai le bras de la jeune fille et la poussai hors de danger. Je n'eus cependant pas le temps de me retourner à temps et je me fis donc projeter durement au sol à plat ventre. Sous le choc, j'échappai mon Kunai et je grognai de douleur. J'essayai de me relever mais quelque chose d'extrêmement lourd s'abattit sur mon dos, me clouant au sol. J'étais cuite.


Revenir en haut
Alex Awaken
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2012
Messages: 21
Localisation: le jour que je le saurai tu le saura
Être cher: Moi *O* (à voir mon petit secrèt)
Sexe: Féminin
Poissons (20fev-20mar) 猴 Singe

MessagePosté le: Mer 13 Juin - 23:45 (2012)    Sujet du message: Rencontre imprévue et indésirable [Pv: Alex Awaken] Répondre en citant

Bingo! Mon jeux étais un totale succès, plus je sentais son embaras  monté plus je me sentais satisfaite. Quel, sadique personnage je pouvais être parfois me disais-je caché de l’envie d’un prétentieux sourire derrière mon masque d’inquiétude. En un sens, si ce n’était que de moi, je n’aurais pas du tout arrêter ma comédie, je trouvais toute ses phrase d’hésitation. Comment dire...Trop mignone !

Satsifaite, je grimaçais de joie en mon fort intérieur et laissa gentilment ma main ce faire valser par cette dernière de manière un peu ferme. Ce son, hélas, les dur conséquence de la vie. Toute bonne chose avais une toute bonne fin. Par contre, je senti au plus profound de mon âme  que cette fin si était loin d’être terminé et serais tous sauf bonne.

 - Errrm, en général, lorsqu'on ne le embête pas, ils nous laissent tranquilles...

À peine avait-elle entamé cette phrase à propos de mes fameux loups que je sentis une forte pression aggriper mon bras. Je devinai facilement que ce devait être cette dernière et confirma à la fois mes doutes. Je n’étais bien pas la seule à avoir entendu ce son louche. Alors, que j’étais maintenant derrière la ninja en guise de bouclier je sentit une lumière vive animé mon esprit. Tout de fois, je n’arrivais pas à comprendre ce que je venais de ressentir et dû mettre cette attention de côté. Alors, que la guerrière devais probablement, selon-moi, épiée les environs de son regard je prêtai une très fine oreille à l’environnement. Mon 6 ième sens bien en alerte et termina ma comédie sur une dernière phrase toute simple prête à reprendre si il le fallait mon que très rare sérieux.

Ce n’ai que très peu de temps après avoir formulé cette phrase que je sentis une nouvelle présence derrière moi. Par contre, plutôt que d’avoir le temps à une quelconque réaction je sentis une puissante pression sur mon bras de la part de la jeune demoiselle me propulser loin de ce qui me semblait être devenu du danger. J’arrêtai ma petite course en me basculant sur l’un de mes genoux afin d’éviter une quelconque chute avec un autre objet indésirable.

Un bruit de fracas me fit deviner que quelqu’un venait de lourdement s’écraser au sol. Je pointai mon regard en direction du bruit, mais ne pouvait daigner savoir qui des deux venait de créer un tel vacarme. Alors, que le froids envahissait la forêt quelque goûte s’écrasa sur ma chair. Et puis une autre. Et puis une troisième. Et puis ce fut totalement l’averse.

Alors, que je sentais la pluie me coller mes vêtements sur ma peau, mettant en plus grande évidence mes attraits féminins, je me mis debout le regard menaçant sur la bête. Grâce au son de la pluie j’arrivais plus facilement à distingué ce qui m’entourait et je pouvais alors me dessiner mentalement les ombre qui se trouvait face à moi. C’est ainsi que je plus savoir que celle qui ce voulait plus tôt ma gardienne s’étais retrouvé plafonné sur la le tapis des vache par une énorme pâte.

- Toi tu ma l’air de tout, sauf un loup. dis-donc !

Dis-je à la créature dans un japonais qui ce voulait plus que correcte.  En fait, Je m’étonnais moi-même ne me doutant pas une oz de seconde que mon sérieux m’apporterais un meilleur dialecte de ma langue originelle.

 Je prit une attention particulière sur le monstre, me demandant où sa maîtresse pouvait bien se trouver. Je dû mettre l’idée de la ninja de côté, puisque la respiration du monstre était si suffocante de colère que je pouvais facilement deviner les intentions de celui-ci. Je devais agir vite avant que celui-ci mettre un terme à la vie qu’il tenait entre ses griffes.  Je mordillais ma lèvre inférieure de rage, hésitante à devoir agir me voulant incognito. Tout de fois, ce fût les gémissements de cette dernière sous la puissante pâte de ce monstre qui me fit rectifier les lois qui m’avaient été donné par la première division.

-moi qui voulait éviter les embêtement le premier jour d’école…

Me dis-je à haute voix agacé par cette venu indésirable dégainant mon arme de sous ma jupe afin d’attirer son attention complètement sur moi.  Contre toutes mes attentes j’entendis ma balle ricocher et plus deviner que je ne devais avoir à peine chatouillé la bête d’une égratignure. Tout de fois, je réussis ma base première qui n’était que de faire diversion, afin de permettre la pauvre ninja de ce libérer de son emprise. J’entendis les pas de la bête s’avancer vers moi, tranquillement.

Sachant que ma balle ordinaire n’avait aucun impact sur ce monstre je glissais lentement ma main dans mon sac  de cuir en me reculant moi aussi docilement. Je ne devais pas animé la bête trop vite. Je sortis de ma pochette une nouvelle cartouche, mais cette fois-ci pas n’importe laquelle, celle-ci était constituer d’un matériel bien particulier créer par la première division. J’étais forte heureuse de savoir que je gardais toujours sur moi quelque gadget  de la base, sachant très bien que je n’aurais pas toujours affaire qu’à des gens qui fessait dans la dentelle. Comme celui-ci d'ailleurs.

Néanmoins, dès lors que je fis tombé l’actuelle cartouche pour m'en débarrasser, je sentis l’envie meurtrière du monstre animé en ma direction et puis il ce mit à courir.  Alors, que je sentais l’haleine de sa grande gueule se diriger sur moi j’entamai quelques acrobatie, celons l’environnement que je sentais et qui m'entourais. Tout en maniant mon pied vers ce qui me semblait être sa bouche je remis la nouvelle cartouche habilement en place. Dès que je sentis mon cou de pieds atterrir sur la fourrure de la bête je devinai que j’avais du lui faire morde sa propre langue, recevant un beaucoup trop grand jet d’hémoglobine pour un simple coup dans la tronche.

Légèrement dégoûter par l’odeur infecte du liquide qui m’avait envahit le visage je passai un coup rapide et léger de main gauche pour m’en enlever le plus gros et de ma main droite chargea mon pistolet. Fort heureusement qu’il pleuvait, en pensant à la pluie je n’arrivait justement plus à trouver les contraste de la ninja. Qu’allait-elle maintenant pensé à mon sujet me dis-je agacé et amusé. Tandis que la bête grommelait légèrement plus loin de douleur l'air encore plus furieux. 


Revenir en haut
MSN Skype
Akira Okuzaki
Hime
Hime

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2012
Messages: 20
Être cher: Takumi Tokiha
Sexe: Féminin
Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Jeu 14 Juin - 20:31 (2012)    Sujet du message: Rencontre imprévue et indésirable [Pv: Alex Awaken] Répondre en citant

La patte sur mon dos devait être énorme car j'étais incapable de me soulever du sol. Je grognai de colère, me sentant impuissante. Et stupide. Comment avais-je pu détourner mon attention aussi facilement? Ce n'était pas mon genre! Ça avait été une erreur stupide et regardez où ça m'avait menée?! Je sentis les griffes s'enfoncer dans mon dos et je gémis de douleur, sentant ma peau se déchirer sous la pression de ces énormes griffes tranchantes comme des rasoirs. J'étirai mon bras et attrapai avec difficulté mon Kunai, le souffle coupé par le poids toujours présent sur mon dos.

- Toi tu ma l’air de tout, sauf un loup. dis-donc !

Elle était encore là elle? Elle cherchait à se faire tuer ou quoi? Je voulus lui crier de fuir mais la patte m'écrasa au sol, et tout ce qui sortit d'entre mes lèvres fut un grognement irrité. Il y avait des désavantages à être de petite taille. J'étais toujours en train de me débattre sous cette énorme patte lorsque j'entendis un coup de feu. Kuga?, fut ma première pensée. Nous aurait-elle trouvée par hasard dans la forêt? Non, j'en doutais, elle devait probablement être occupée ailleur en ce moment. Je tournai la tête dans la direction de la jeune fille et écarquillai les yeux. Cette dernière tenait une fusil dans sa main, ce dernier pointé en direction de la créature qui me maintenait toujours en place. Puis le poids dans mon dos disparut et je pus respirer. La fille avait distrait la créature, qui se révélait être un Orphan. La bête s'approcha de la fille et je grognai de colère avant de me relever en vitesse, grimaçant lorsque mon dos me fit mal. Je pouvais sentir un liquide chaud couler sous mes vêtements, mais je décidai de m'en ocuper plus tard. Pour l'instant, il y avait plus urgent à faire.
Je ne sais pas ce que fit la jeune fille, mais la bête grogna de colère et sprinta dans sa direction. Je vis la fille faire des sortes de pirouettes, évitant la bête, pour finalement lui envoyer un coup de pied en pleine gueule, faisant gicler le sang. La bête recula légèrement, grognant à la fois de douleur et de colère, puis reporta son attention sur la fille, prêt à la dévorer. Je ne pris pas une seconde de plus. Matérialisant mes shurikens, je les lançai dans le dos de la bête, mais ne fis presque pas de domages.

-Je n'ai pas le choix, on dirait..., dis-je à voix haute.

Je soupirai et joignis les mains, indexes et pouces relevés, puis me mis à faire des signes complexes et spécifique avec mes mains tout en récitant à voix haute:

- Rin, Pyou, Tou, Sha, Kai, Jin, Rentsu, Zai, Zen! GENNAI!

À peine avais-je fini mon incantation que Gennai, mon child, apparut sous mes pieds et me souleva dans les airs. Je m'élevai en hauteur et pointai une main dans la direction de l'Orphan.

-Gennai! Occupe-toi de lui!

Puis je sautai au sol et mon Child à l'apparence de grenouille sauta en direction de l'Orphan et le bouscula, forçant ainsi la créature à s'éloigner de la jeune fille. J'en profitai pour me diriger vers elle, m'arrêtant à quelques pas de distance.

- Merci pour la diversion. Je ne pensais pas que tu gardais une arme a feu sur toi, dis-je, la regardant avec suspition.

Puis je regardai Gennai qui s'occupait toujours de l'Orphan. Il sautait hors de porté des griffes monstrueuses, et chaque fois que ça passait trop près, je frissonnais de terreur. Il fallait à aucun prix que Gennai soit battu.

- Il faut s'occuper de cette chose, donc si tu veux aider, j'accepterai ton aide volontier. Distrait l'Orphan pendant un moment, je vais rejoindre Gennai. Une fois que je serai en place, tu pourra te mettre à l'abri.


Puis, sans rien ajouter, je sautai dans l'arbre derrière la jeune fille et rejoignis Gennai. Je sautai sur sa tête alors qu'il passait sous moi, attérrissant souplement sur mon child. Je matérialisai d'autres Shurikens que je lançai en direction de l'Orphan et fut récompencée d'un cris de douleur lorsque l'une de mes lames se planta dans l'un de ses yeux. Complètement enragé, il donna un coup de patte à Gennai et, pas assez rapide pour l'éviter, mon child fut projeter contre un arbre. Je tombai durement au sol, le souffle coupé et grognai de douleur. La bête nous avait pris par surprise. Je me relevai difficilement et rejoignis Gennai qui se remettait péniblement debout.

- Allez mon grand, on peut y arriver! Nous allons performer le Jigoku Gamma et tout ça va être terminé.

Mon child me répondit avec un son indistinct et je souris tout en sautant de nouveau sur sa tête. Puis je tournai la tête en direction de la jeune fille pour lui crier:

- C'est bon! Distrait-le maintenant!


Revenir en haut
Alex Awaken
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2012
Messages: 21
Localisation: le jour que je le saurai tu le saura
Être cher: Moi *O* (à voir mon petit secrèt)
Sexe: Féminin
Poissons (20fev-20mar) 猴 Singe

MessagePosté le: Lun 18 Juin - 15:08 (2012)    Sujet du message: Rencontre imprévue et indésirable [Pv: Alex Awaken] Répondre en citant

Qu’étais-ce !? Un tremblement de terre ?!
Alors que le sol activais sous nos pieds une fraction de seconde je vit l’ombre d’une énorme chose soulever de sur sa tête ce qui me semblait être une humaine. Probablement, la ninja me disais-je. Alors, que la pluie défirlait toujours on ne vit pas mes goûte de sueur glisser sur le long de ma tempe.

- finalement j’aurais préféré un tremblement de terre.

Me soupirais-je  pour moi meme passant une main derrière ma tête m’y grattant d'embarras. Je me trouvais dorénavant dans un drôle d’impasse et afin d’y confirmer mes pires crainte j’entendis la voix de ce qui était plus tôt ma partenaire crier a l’autre créature.

-Gennai! Occupe-toi de lui!

Bon et en plus cette chose avait un noms, tandis que je souriais de mal aise par cette situation qui me devenait complexe la main toujours derrière ma tête. J’étais excessivement embarrassé par cette situation.
 
En un sens je me posais de bien drôle de questions, du genre  pourquoi ses créatures ce battais entre elles. N’appartenait-il pas tout deux a des  Hime ? Et ci cela étais le cas ou étais caché la seconde dompteuse de monstre ? Pouvait-elle la manipuler a distance ou même c’était-il rebeller.

Tant de question, mais si peu de réponse. Ma seule conclusion fut celle d’avoir une longue discutions avec Jonh smitt ou encore... Je fut ramener a l’instant présent lorsque la nouvelle créature écarta la bête qui alla pour m’attaquer. A force de trop penser je l’avais Presque oublié.

- Merci pour la diversion. Je ne pensais pas que tu gardais une arme a feu sur toi.

Je fit un petit sursaut légèrement, mais a peine apeuré ; de un on m’avais surprise de deux je savais maintenant très bien qu’elle était une Hime. Choqué je serai mes dents ainsi qu’un de mes poing et me ramollis très vite. Je ne savais plus trop comment réagir, cette dernière ma quand même éloigné d’un grand danger et peut-être même d’une mort certaine. Alors que des bruit de combat entre titans fit rage derrière mon dos la guerrière de l’ombre me lança une requête sans trop me poser de question a mon sujet. Peut-être pouvait-elle me confondre avec l’une des leurs a savoir ainsi me battre.

- Il faut s'occuper de cette chose, donc si tu veux aider, j'accepterai ton aide volontier. Distrait l'Orphan pendant un moment, je vais rejoindre Gennai. Une fois que je serai en place, tu pourra te mettre à l'abri.

Le regard égaré au sol je soulevai un de mes soucil.

- Un orphan ?

Ma question a peine formuler, que pour moi-même l’être des ombres disparut dans sa plus grande art qu’es la discrétion. Je trembla un peu réfléchissant a un plan rapide et me dit au final qu’en premier lieux je règlerai le point de ce qu’on appelait un  ‘‘orphan’’ et qu’en second lieux je verrai pour l’Hime. L’idée d’un étape a la fois était la mieux, afin de m'éclaircir l’esprit et mis de côté l’Hime de ma tête acceptant pour commencer la coopération.

Et puis si je ne pouvais pas discuter de cela avec Jonh smitt je verrai avec cette dernière sur tout ses questions sans réponse.

- C'est bon! Distrait-le maintenant!

Alors, que le go m’avait été donné je me mit a la course en direction de ce qui me semblait être un arbre dégainant mon pistolet sur ma première cible. Trois balle me suffire pour l’amener vers moi. De meilleures qualités celle-ci transperça sa chair et fit tomber lourdement le monstre au sol dans sa course folle.

Caché derrière l’arbre, écores contre la peau de mon dos trempé, je ferma les yeux prêtant une grande oreille a l’environnement. La bête semblait, hélas pour lui, souffrir du poisson imbibé dans mes balles. Pour un simple animale de notre Terre il y aurait bien longtemps qu’il ne serais plus de ce monde morbide. Mais puisque, ce n’en était pas le cas le monstre grogna de fureur et ce remit péniblement debout. Ce que par contre je ne me doutais pas encore c’est qu’il changeait tranquillement et péniblement d’apparence doublant ainsi de taille. Alors que mon bouclier naturel fut détruit par ce qui me semblait être devenue a ma grande surprise de multiples patte au son de la pluie. Je fit quelque bon arrière éclaboussant de la boette sur mes jambe ainsi que ma jupe les yeux grand ouvert pour sentir la pression de l’air et donna a mon tour mon signale sueur au tempe avant de réagir d'une quelconque façon.

-Tu peux y aller maintenant !


Revenir en haut
MSN Skype
Akira Okuzaki
Hime
Hime

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2012
Messages: 20
Être cher: Takumi Tokiha
Sexe: Féminin
Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Lun 18 Juin - 22:34 (2012)    Sujet du message: Rencontre imprévue et indésirable [Pv: Alex Awaken] Répondre en citant

Toujours concentrée sur l'Orphan, je vis du coin de l'oeil que la jeune fille courait entre les arbes afin de s'éloigner légèrement de la créature et de se positionner derrière elle. Je me tenais en équillibre sur la tête de mon child alors que ce dermier bloquais les attaques violentes de l'Orphan. Finalement, après quelques minutes, j'entendis une fois de plus des coups de feu et la bête grogna de douleur. Il se retourna pour courir mais, au troisième coup de feu, il tomba au sol, trop pressé qu'il était de dévorer cette fille qui avait osé l'attaquer. Je vis la fille se cacher derrière un arbre et je dus me retenir pour ne pas courir à son secours. Je serrai les poings, attendant son signal. Je n'aimais pas ça, c'était beaucoup trop dangereux. Puis ce que je vis me fit serrer les mâchoires. La bête doublait de taille! Comment allons-nous pouvoir la vaincre maintenant? Il avait maintenant six bras puissant et quatres pattes postérieures, et sa gueule était surmontée de mandibules terrifiantes. La bête attaqua l'arbe derrière lequel la fille se cachait, le détruisant sans peine. Même si j'avais envie d'aller à sa rescousse, il me fallait attendre le bon moment afin d'éviter de gâcher l'effet de surprise. Puis finalement, son "go" tant attendu vint.

-Tu peux y aller maintenant !

Je n'hésitai pas un seul instant.

-Gennai! Charge le Jigoku Gamma!


Immédiatement, les étranges cables électriques dans le dos de Gennai se connectèrent à leur emplacement spécifique et lentement, une lumière éclatante chargea dans les anneaux rouges dans son dos. J'empoignai mon Kunai et sautai dans un arbre à proximité avant de sauter de branches en branches et de me diriger vers la jeune fille qui tentait désespérément d'échapper à l'Orphan. La bête tentait d'attrapper la jeune fille, mais cette dernière réussissait à éviter les coups... pour le moment. Je glissai un regard vers Gennai et vit que la charge de lumière était à pleine capacité.

- Go Gennai! Maintenant!


Mon child projeta la lumière sur l'Orphan, ce qui projetta ainsi suffisement d'ombre sous la bête pour me donner amplement de place pour performer mon attaque. Avec un cri de rage, je sautai vers la fille, tout en lançant mon Kunai qui se planta au sol, sur l'ombre de la bête, en même temps que la bête envoyait une patte dans la direction de la fille. Mon corps fit barrière au coup tandis que j'attrappais la fille dans mes bras, et je lâchai un cri de douleur. On se mit à rouler au sol un moment pour finalement s'arrêter, elle au dessus de moi. Grimaçant de douleur, je redressai légèrement la tête et criai:

-Gennai! Active le Jigoku Gamma!

L'Orphan, qui était toujours là où on l'avait laissé, tentait désespérement de se libérer du piège que je lui avais tendus, mais c'était peine perdu. J'étais la seule à pouvoir le libérer de ce piège en retirant mon Kunai. Gennai, qui était maintenant prêt, charga son Jigoku Gamma et, après un moment, il ouvrit sa gueule métallique afin de projeter un boulet de métal piquant en direction de l'orphan. L'arme de mon child atteignis la bête de plein fouet, lui faisant éclater la tête. Une explosion s'ensuivit et, après un moment, plus rien. Je laissai retomber ma tête au sol avec un soupir, mes muscles se détendant légèrement. Maintenant que l'adrénaline du combat était passé, je n'avais plus rien pour brouiller ma douleur et les coupures dans mon dos commençèrent à me chauffer. Je grimaçai de douleur et regardai la fille qui était toujours au dessus de moi.

- On a réussi... Rien de cassé? Cette bête à bien faillit te décrocher plusieurs coups, ne?


Je tentai de ramper vers l'arrière pour me libérer encore une fois du poids de la fille mais une douleur à mes côtes m'arrêta. J'enserrai mon flanc à l'aide d'un bras et retints mon souffle.

-Aïe... me jetter devant cette patte n'était pas ma meilleure idée... Par contre, c'est probablement mieux moi que toi, ne?

Je regardai la fille, puis fronçai les sourcils devant son expression. Elle ne semblait plus du tout innocente, et elle restait mystérieusement silencieuse.

- Quelque chose ne va pas?


Revenir en haut
Alex Awaken
Humain
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2012
Messages: 21
Localisation: le jour que je le saurai tu le saura
Être cher: Moi *O* (à voir mon petit secrèt)
Sexe: Féminin
Poissons (20fev-20mar) 猴 Singe

MessagePosté le: Jeu 28 Juin - 16:23 (2012)    Sujet du message: Rencontre imprévue et indésirable [Pv: Alex Awaken] Répondre en citant

Combien de temps cela allait-il encore duré je pouvais facilement évité ses multiples coup venant d’à peu près partout. Tout de fois, je sentais mon souffle ce coupé cours, je n’avais pas cru remarqué quelques seconde auparavant que cette créature pouvait allez aussi vite et encore moins à combien de membre était-elle rendu.

J’ignorait à quoi elle ressemblait, mais je pouvais devenir qu’elle n’était pas belle. Je l’imagina un peu comme un octopus au début avec ce qui me semblait être ses multiple bras, mais à la fois avec de tel coup sur puissant de l’écorce qui prenait la forme des griffe je su assez vite que ce n’était pas des tentacule. Forte heureusement pour moi, j’évitais ce genre de scène absurde. Et puis il y avait aussi ses son de sabots et ce bruit horrifiant et complètement dégoûtant qui me rappelait celle de mandibule d’une horrible agrainer. J’eu une vision de dédain en imaginant une araigné géante avec des sabot, mon visage vira au vert rien qu’à la penser que je fessait face à une aracnique de vingt fois ma taille.

C’était si répugnant, alors que j’évitai toujours les coups avec grace et agilité à la fois perdu dans mes idées à imaginer mon ennemie tel que je le désirai j’entendis la ninja lancer l’ordre d’attaquer à son monstre. Dans des bruit de métal et de ferrail je ne su pas ce que son acolyte fit et en fait n’en su jamais rien. N’ayant jamais eu un seul indice sonore, par contre ceci avait l’air d’avoir ralentit la bête...si ce n’était pas figé. Estomaqué je ne cru pas remarqué le dernier coup du monstre et me fit propulser. Par autre chose que cette effroyable attaque je fit quelque rouli-bouli dans sur le tapis des vaches trempé et termina ma course sur ce qui avait été plus tôt mon bouclier humain.

-Gennai! Active le Jigoku Gamma!

Je me redressa péniblement au dessus de ce que je su être la guerrière des ombre et ouvrit avec douleur mes yeux aveugle. Qu’étais-ce Jigoku Gamma ? Jamais je ne plus le voir, étonnamment n’est-ce pas, mais je su au simple son de fracas contre ce qui me semblait être devenu la carcasse de l’orphan que cette attaque étais tout simplement effroyable. Comme tout ses monstre d’ailleurs.

Je sentit les muscles de la guerrière ce détendre. Et puis, d’un problème (commun) en moins de disparu. Tout de fois, pour ma part il me restait un dilemme et probablement je deviendrai à mon tour le sien.  Hypnotisé par l’envie de vengeance je n’avais qu’une idée en tête, une bien mauvaise idée. Alors que je dirigeais très lentement mes mains de sur le sol je fixai d’un regard vide le cou de cette dernière le visualisant très bien dans mon esprit. C’est alors que cette voix autrefois autoritaire lui demanda douloureusement si allais bien d’un air qui semblait…ma fois plutôt doucereuse pour sa part.

- On a réussi... Rien de cassé? Cette bête à bien faillit te décrocher plusieurs coups, ne?

Une légère lueur tentais désespérément de réanimé l’étincelle de vie dans mon regard, mais je restait départager entre mon envie de vengeance et l’aimabilité de celle-ci. Alors que je sentais son corps d’enfant tenté de ce détaché du mien des idée noir de tuerie me parvenu comme un éclair en mon être, mais je les rejeta aussitôt. Alors que mes yeux firent place à quelques subtile larme, ce qui se trouvait sous moi ne pouvait être autre qu’une enfant. Et je ne pouvais me faire à l’idée de lui faire tant de mal.

-Aïe... me jeter devant cette patte n'était pas ma meilleure idée... Par contre, c'est probablement mieux moi que toi, ne?

Je ne répondit pas tentant de cacher mes subtile goute d’eau qui déferlait sur ma joue je me décola avec aise de cette étreinte et m’éloigna légèrement en titubant et puis me laissa tomber doucement du côté contre un arbre. Alors, que la pluie ce calmait la ninja ce préoccupa à nouveaux de moi et de mon pûre et simple silence.

- Quelque chose ne va pas?

Je jouais quelques instant avec mon arme dans les mains et ferma les yeux en lui marmonnant un réponse courte au coup qu'elle s’étaie prise pour moi. Je me sentais en un sens ou coupable.

-Le mieux aurais été de me laisser me tuer… tu ne crois pas ~?

Alors, que je sentais les mouvements de la chose mécanique s’avancer vers moi je lui décocha a quelque pas de ses pieds une bale. Probablement avait-il sentit ma présence comme étant offensive. Ce qui était dorénavant, plus ou moins le cas. Alors que la poussière remontais du sol la ou j’y avais créé un maigre cratère le monstre recula légèrement. N’attendant probablement que les ordres de sa maîtresse ou encore d’un danger plus éminent à son égard.

- Je n’aime pas ce genre de chose… si tu pouvais…au moins…


Je me calma, voulant avec prudence faire place à la discutions. Malgré l’ancien comportement compremetteur que j’avais eu a pour ceux-ci.

-Tu sais…si il ne pouvais ne pas être là… je me sentirais déjà, comment dire…

Et puis je jeta mon pistolet à quelques pas de moi sur l’herbe trempé,  pas trop loin pour retourner le chercher à la course, mais ce geste pouvais peut-être suffire à lui montrer que je ne voulais en aucun cas la blesser.

- Moins petite.

Du coin de l’œil je fixais mon hôte tentant de lire ses émotions, mais je n’arrivais pas me concentrer. L’odeur du sang et de la sueur et de l’humidité me fessait gravement tourner la tête.

-Tu ne crois pas qu’avec ce genre d’avènement, une discution s’impose ?

Je soupirai pour moi-même d’un ton très bah en crispant de ma main blesser l’écorce de l’arbe qui me fit horriblement mal, mais qui me fit oublier l’instant présent une phrase bien peu optimiste.

-Et nous verrons pour les règlements de comtpes…


Revenir en haut
MSN Skype
Akira Okuzaki
Hime
Hime

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2012
Messages: 20
Être cher: Takumi Tokiha
Sexe: Féminin
Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Jeu 28 Juin - 21:31 (2012)    Sujet du message: Rencontre imprévue et indésirable [Pv: Alex Awaken] Répondre en citant

La jeune fille se retire finalement de moi et je peux enfin mieux respirer. Je me redresse avec difficulté sur mes coudes, grognant de douleur lorsque mes côtes bougèrent. J'étais certaine de me ramasser avec quelques bleus dès demain. La jeune fille se laissa tomber un peu plus loin, à côté d'un tronc d'arbre. Je me demandais toujours pourquoi elle était devenue subitement silencieuse, comme si j'avais fait quelque chose de mal. J'avais beau me creuser les méninges, je ne voyais pas en quoi j'avais mal agis. Je levai la tête vers elle lorsqu'elle parla enfin, me disant quelque chose qui me choqua.

-Le mieux aurait été de le laisser me tuer... tu ne crois pas?

J'écarquille les yeux, perplexe. Mais qu'est-ce qu'elle racontait, bon sang?! Je n'allais tout de même pas la laisser mourir comme ça, sans agir! Pourquoi me disait-elle ça? Je me lève avec difficulté, enserrant mes côtes de l'un de mes bras, et plante mon regard dans le sien.

- Mais qu'est-ce que tu racontes bon sang?! Je n'allais quand même pas laisser cette foutue créature te tuer en restant là sans agir! Mais à quoi tu penses?

Un raclement métallique me coupe et me fit tourner la tête. Je vis que Gennai approchait de la jeune fille, sur ses gardes. Mais qu'est-ce qu'il lui prenait? Ce n'était pas elle la menace! L'Orphan était la menace, mais on l'avait vaincu! J'allais ordonner à mon child de reculer lorsque j'entendis des coups de feu. La jeune fille venait de tirer quelques balles au sol, juste en face de Gennai, forçant ce dernier à s'arrêter. Je grognai intérieurement, ne sachant pas quoi faire. Qui était-elle? Était-elle aussi innocente qu'elle le laissait paraître? Ou jouait-elle un jeu? Un jeu dans lequel elle m'avait purement et simplement trompée? Je fis un mouvement du bras autoritaire dans la direction de Gennai, ordonnant à celui-ci de reculer. Il obéit et recula de quelques pas, laissant la jeune fille tranquille.

-Je n'aime pas ce genre de chose... si tu pouvais... au moins...

Je regarde la jeune fille tandis qu,elle cherchait ses mots, visiblement incertaine.

-Tu sais... s'il ne pouvait pas être là... je me sentirais déjà, comment dire...


Elle s'interrompit de nouveau et lança son arme un peu plus loin. Elle voulait me montrer qu'elle n'allait pas attaquer. Mais même sans son arme, je la savais dangereuse. Et dans l'état dans lequel j'étais, je n'aurai aucune chance contre elle si jamais elle m'attaquais. J'appuyai mon dos contre un arbre afin de m'aider à me supproter, ignorant la brûlure que je causai à cause des blessures ouvertes.

-Moins petite.

Je jette un regard sur Gennai, réfléchissant longuement. Si je le faisais partir, je serai sans défense. Avec lui, je m'assurais au moins d'une quelconque sécurité.

-Tu ne crois pas qu'avec ce genre d'avènement, une discution s'impose?


Je fronçai les sourcils et regardai le sol, puis je serrai les mâchoires pour finalement regarder mon child.

-Gennai.

Exécutant mon ordre silencieux, il se dématérailisa, me laissant seule et sans défense avec la jeune fille. Une fois certaine que Gennai était complètement dématérialisé, je me tournai vers la fille et la regardai sévèrement, les poings crispés. Je ne savais pas ce qui allait se passer par la suite. J'étais méfiante et sur mes gardes, mais d'un côté, j'osais croire qu'elle n'attaquerais pas quelqu'un dans un si mauvais état qu'étais le mien. Ça ne serait pas un combat équitable.
Je fermai les yeux, soupirai et secouai la tête.

-Parle. J'ai eu une rude journée et le plus tôt tout ça sera fini, plus tôt je pourrai aller me reposer et soigner mes blessures.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:13 (2018)    Sujet du message: Rencontre imprévue et indésirable [Pv: Alex Awaken]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Rpg mai hime Index du Forum -> A l'extérieur -> Dans la forêt Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com